Détail Entité

Romantisme en quintette
Musique de chambre

Romantisme en quintette

Programme

Felix Mendelssohn
Quintette à cordes n°1 en la majeur

Johannes Brahms     
Quintette à cordes n°1 en fa majeur

Distribution Charlotte JUILLARD et Thomas GAUTIER violons, Benjamin BOURA et Joachim ANGSTER altos, Fabien GENTHIALON violoncelle
Lieu
Opéra national du Rhin - Salle Bastide

Les premiers quintettes à cordes de Mendelssohn et de Brahms sont ici mis en regard. Œuvre de jeunesse pour le premier, de maturité pour le second, ce sont aujourd’hui des pièces majeures du répertoire. À tout juste dix-sept ans, Felix Mendelssohn assimile les influences des compositeurs qui l’ont précédé. Son jeune âge ne l’empêche pas de faire preuve d’un incroyable talent, et apporte une fraîcheur toute personnelle pour produire une musique aussi exaltante qu’exubérante. À l’inverse, Johannes Brahms à presque cinquante ans est déjà un maître de la musique de chambre lorsqu’il s’aventure pour la première fois dans cette forme musicale. Introspection lyrique, ambiance sombre, nostalgique, souvent éblouissante, expression majestueuse, qu’il conjugue avec une exigence technique redoutable. Le résultat est un magnifique reflet de son âme. Conscient d’avoir composé un chef-d’œuvre, Brahms écrit à son éditeur – le même que celui de Mendelssohn - « je n'ai jamais entendu une aussi belle œuvre qui fût de moi ».

Plein 10€ | Jeunes 6 €

Cela peut vous intéresser