Détail Entité

Jeux de cordes
Musique de chambre

Jeux de cordes

Programme

Luigi Boccherini
Quintette à cordes n°4 en do majeur

S. Balakrishnan
Aeroelasticity : Harmonies of Impermanence

Alexandre Borodine
Quintette à cordes en fa mineur

Distribution Samika HONDA et Serge SAKHAROV violons, Boris TONKOV alto, Alexander SOMOV et Olivier ROTH violoncelles
Lieu
Opéra national du Rhin - Salle Bastide

En vingt-quatre ans, Boccherini compose cent-dix quintettes à cordes avec deux violoncelles. Vertigineuse production ! Ce grand oublié de l’époque classique laisse une musique où charme et invention mélodique s’expriment dans un équilibre tendant déjà vers le romantisme. Son Quintette à cordes n°4 est à la fois tendre, lyrique et expressif. Est-ce celui-ci que découvre Borodine cent ans plus tard lors des soirées musicales chez son ami le violoncelliste Gavrushkevitch ? Féru de musique de chambre, il lui dédie son Quintette à cordes en fa mineur. Le compositeur tient la deuxième partie de violoncelle. Ses pages de jeunesse sont marquées par Mendelssohn autant que par l’âme slave. Plus d’un siècle plus tard, Balakrishnan offre aux cordes l’occasion de conquérir un vaste monde sonore dans son quatuor à cordes Aeroelasticity, qui s'inspire « de genres musicaux et de dialectes apparemment disparates » : rythmiques variées, sonorités vigoureuses, emprunts au jazz et aux folklores…

Plein 10€ | Jeunes 6 €

Cela peut vous intéresser