Détail Entité

Melting pot américain
Musique de chambre

Melting pot américain

Programme

Leonard Bernstein
Ouverture de Candide, arr. Hirschman 

George Gershwin
Porgy and Bess
, arr. Gale

Duke Ellington
It Don’t Mean A Thing
, arr. Jarvis

Leonard Bernstein
West Side Story,
arr. Gale

Florent Nagle
Jive for Five

Distribution Jean-Christophe MENTZER et Julien WURTZ trompettes, Jean-Marc PERROUAULT cor, Renaud BERNAD et Brian DAMIDE trombones, Stephan FOUGEROUX percussions
Lieu
Opéra national du Rhin - Salle Ponnelle

Elle est syncopée, chaloupée, elle swingue et résonne de belles harmonies. Elle sait aussi être lyrique, charmeuse, caressante. La musique américaine a construit son identité autour du jazz, même si le vieux continent n’est jamais loin. Duke Ellington, avec son Big Band, lui donne ses lettres de noblesse avec élégance, en témoigne cette déclaration d’amour au swing It Don’t Mean A Thing. Gershwin l’intègre tout en naviguant entre culture européenne et music-hall dans son opéra Porgy and Bess, source de tant de standards ! Bernstein, à l’écoute d’inspirations multiples, crée une œuvre hybride d’une formidable énergie basée sur Candide de Voltaire, dont l’ouverture offre un avant-goût tourbillonnant. C’est pourtant grâce à la comédie musicale West Side Story dans laquelle il conjugue jazz, rythmes caribéens et romance, qu’il devient populaire. Les six musiciens qui ont servi ces œuvres étincelantes se retrouvent finalement autour de Jive for Five de Nagle, chacun son tour placé sous les spotlights.

Plein 10€ | Jeunes 6 €

Cela peut vous intéresser