Détail Entité

Liberté chérie
Programme

WOLFGANG AMADEUS MOZART
Symphonie n°25 en sol mineur
RICHARD STRAUSS
Quatre derniers Lieder
RICHARD WAGNER
Ouverture de Tannhäuser
ALEXANDRE SCRIABINE
Le Poème de l’extase

Distribution Oksana LYNIV direction, Rachel HARNISCH soprano
Lieu
Palais de la Musique et des Congrès

Introduit par les premières mesures nerveuses et impérieuses de la Symphonie n°25 de Mozart, ce concert, dirigé par Oksana Lyniv  –  première femme à diriger un opéra à Bayreuth en 2021  –  s’achèvera par l’irrésistible crescendo final du Poème de l’extase, qui s’inspire d’un poème célébrant « les ailes de la soif de vie ». Le programme fait d’abord un détour par le chant, en compagnie de Rachel Harnisch, avec les Quatre derniers Lieder, ultime et merveilleux
hommage de Richard Strauss à la voix féminine : il y est cette fois question des « ailes libérées » de l’âme. Suivra ensuite l’ouverture de Tannhäuser, opéra qui célèbre également la sensualité en téléscopant le thème des pèlerins à celui de Vénus.

 

Conférence d'avant-concert
Jeudi 26 et vendredi 27 janvier 19h - Salle Marie Jaëll, entrée Érasme
Accès libre et gratuit, dans la limite des places disponibles

QUATRE DERNIERS LIEDER DE STRAUSS : UN TESTAMENT MUSICAL
MAX DOZOLME

Quatre derniers lieder, quatre derniers chants pour franchir le seuil. Celui d’une vie qui arrive à son terme pour Richard Strauss. Celui d’un art romantique épuisé et d’un monde d’hier qui n’a pas empêché l’Europe de s’embraser une nouvelle fois. Seule la nature demeure familière en cet été 1948. Elle inspire au musicien une oeuvre lumineuse et apaisée, peut-être l’espoir d’un monde meilleur qui reste à créer.

Cela peut vous intéresser