Détail Entité

Sextuors à cordes à Mackenheim
Concert décentralisé

Sextuors à cordes à Mackenheim

Programme

RICHARD STRAUSS
Sextuor à cordes, extrait de Capriccio
JOHANNES BRAHMS
Sextuor à cordes n° 2 en sol majeur

Distribution Hedy KERPITCHIAN et Serge SAKHAROV violons, Benjamin BOURA et Bernard BAROTTE altos, Alexander SOMOV et Olivier ROTH violoncelles
Lieu
Église Saint-Etienne

Tout juste délivré d’un amour qui le hantait, Brahms écrit son deuxième sextuor. Complexe et dense, il est mal compris lors de sa création en 1861. Qualifiée d’œuvre « sans corps ni âme » par son ami et critique Eduard Hanslick, elle est par la suite reconnue comme l’une des pièces majeures de ce répertoire peu exploré par les compositeurs.
Strauss donne la parole au sextuor au début de son dernier opéra Capriccio écrit en 1942 dans une période plus que troublée. Il situe l’argument au XVIIIe siècle et, à travers le cheminement des six instruments, Strauss pose une question dont débattent Flamand le musicien et Olivier le poète : « Prima le parole ou prima la musica ? ». Des pages romantiques, presque légères et enjouées qui tranchent avec la suite de l’opéra.

Gratuit sur réservation, dans la limite des places disponibles.
Modalités à venir.