Détail Entité

Au cœur de Vienne - avec l'Orchestre National de Lille
Concert symphonique

Au cœur de Vienne - avec l'Orchestre National de Lille

Programme

FRANZ SCHUBERT
Symphonie n°8 en si mineur « Inachevée »
ALBAN BERG
Sieben frühe Lieder
ANTON WEBERN
Variations pour orchestre
WOLFGANG AMADEUS MOZART
Symphonie n°40 en sol mineur

Distribution Orchestre National de Lille, Gergely MADARAS direction, Christina GANSCH soprano
Lieu
Palais de la Musique et des Congrès

Strasbourg invite l’Orchestre National de Lille pour une soirée viennoise. Une soirée qui nous conduira non pas dans la Vienne des valses de Strauss, mais dans la ville qui a permis à des compositeurs comme Mozart et Schubert de fixer le cadre de la grande forme orchestrale ; et, un siècle plus tard, à Berg et à Webern de s’affranchir des règles fixées par leurs aînés. Des deux premiers, on entendra des symphonies parmi les plus célèbres. Des deux autres, des partitions vénéneuses : concises et acérées dans le cas des Variations pour orchestre, lyriques et encore adolescentes dans le cas des Sieben frühe Lieder dont Die Nachtigall, en particulier, est un enchantement.

 

Conférence d'avant-concert
Vendredi 10 février 19h - Salle Marie Jaëll, entrée Érasme 
Accès libre et gratuit, dans la limite des places disponibles

ALBAN BERG, ENTRE ROMANTISME ET MODERNITÉ ?
DANIEL PAYOT

Conçus entre 1905 et 1908 pour chant et piano, les Sept Lieder de jeunesse ne furent orchestrés et publiés qu’en 1928, période de la Suite lyrique pour orchestre et de Lulu, après Wozzeck et bien d’autres pièces significatives de la manière de Berg.
Retour au romantisme ? Synthèse inédite de matériau « traditionnel » et d’écriture radicale ?

Cela peut vous intéresser