Agrégateur de contenus

Agrégateur de contenus

null Marko Letonja

Marko Letonja
Directeur musical et artistique

Marko Letonja

Présentation

Directeur musical et artistique de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg de 2012 à 2021, le chef slovène est par ailleurs directeur musical de l’Orchestre philharmonique de Brême depuis la saison 2018-2019 et chef honoraire du Tasmanian Symphony Orchestra.

Il étudie le piano et la direction d’orchestre à l’Académie de musique de Ljubljana et suit les cours de direction d’Otmar Suitner à l’Akademie für Musik und Theater de Vienne où il obtient ses diplômes en 1989.

Deux ans plus tard, il devient directeur musical de l’Orchestre philharmonique de Slovénie à Ljubljana qu’il dirige jusqu’en 2003. Il dirige l’Orchestre symphonique de Vienne au Festival de Vienne, les orchestres philharmoniques de Munich et de Brême, l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise à Munich, l’Orchestre d’état de Stuttgart et l’Orchestre symphonique de Hambourg, part en tournée avec l’Orchestre symphonique « Giuseppe Verdi » de Milan et accompagne la célèbre soprano suédoise Nina Stemme avec l’Orchestre de l’Opéra de Stockholm.

Nommé chef permanent et directeur musical de l’Orchestre symphonique et de l’Opéra de Bâle en 2003, Marko Letonja se tourne vers la scène lyrique et y dirige jusqu’en 2006 de nouvelles productions (Tannhäuser, La Traviata, Der Freischütz, Boris Godounov, Tristan et Isolde, Rigoletto et Don Giovanni). Il enregistre par ailleurs plusieurs CD avec cet orchestre, dont l’intégrale des symphonies de Felix Weingartner.

En 2007, il participe à une grande tournée en Nouvelle Zélande et en Australie, où il dirige l’Orchestre philharmonique d’Auckland, l’Orchestre Victoria et l’Orchestre symphonique de Melbourne. Il est nommé principal chef invité de l’Orchestre Victoria de Melbourne dès la saison 2008/2009.

Son vaste répertoire fait de Marko Letonja un chef invité très recherché, notamment par l’Opéra national de Vienne (La Dame de pique et Les Contes d’Hoffmann), le Grand Théâtre de Genève (La Dame de pique  et Médée), le Teatro dell’Opera à Rome (Roméo et Juliette), le Semperoper de Dresde (Nabucco), la Scala de Milan (Il dissoluto assolto - sur un livret de José Saramago - ainsi que Sancta Susanna de Hindemith, L’Affaire Makropoulos et Les Contes d’Hoffmann), le Staatsoper Unter den Linden de Berlin (Madame Butterfly), le Deutsche Oper Berlin (La Traviata), l’Opéra national du Rhin à Strasbourg (La Walkyrie, Le Crépuscule des dieuxLe Vaisseau fantôme, Parsifal et L’Affaire Makropoulos), le Teatro Lirico de Cagliari (Cavalleria rusticana, I Pagliacci, Le Vaisseau fantôme), l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise à Munich, (Carmen en version de concert) et le Teatro São Carlos à Lisbonne (La Walkyrie, Siegfried et Le Crépuscule des dieux).

Marko Letonja a dirigé en 2016 son premier Ring à Stockholm, avec Nina Stemme dans le rôle de Brünnhilde et John Lundgren dans celui de Wotan. La production est alors unanimement saluée par la critique, qui voit en lui un chef à la direction "étincelante" (Forum Opera) et "infaillible" (Times Literary Supplement).