Alexandre Tharaud

Image de couverture
Artiste en résidence 2021 | 2022

Alexandre Tharaud

Alexandre Tharaud, pianiste en résidence 2021 | 2022

Avec plus de 25 ans de carrière, il est aujourd’hui une figure unique dans le monde de la musique classique et un réel ambassadeur du clavier français.
 

Ouvert et curieux de tout, le virtuose collabore avec des metteurs en scène, des danseurs, des chorégraphes, des circassiens (tel Bartabas pour un Récital équestre, en 2006), des écrivains et des cinéastes (il joue, par exemple, dans Amour de Michael Haneke), ainsi qu’avec des musiciens qui n'appartiennent pas à la sphère classique.

Il débute l’étude du piano avec Carmen Taccon-Devenat – qui fut une élève de Marguerite Long – avant d’intégrer le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, où il obtient un premier Prix dans la classe de Germaine Mounier. Il se forme également auprès de Théodore Paraskivesco, Claude Helffer, Leon Fleisher et Nikita Magaloff. Soliste instrumental de l’année aux Victoires de la musique classique (2012 et 2021), il y est aussi primé dans la catégorie “enregistrement de l’année” en 2013, pour Le Bœuf sur le toit (Erato, 2012).

Il se produit avec la fine fleur des orchestres de la planète, et arpente des univers sonores très éclectiques, dont sa discographie est un fidèle reflet. Il enregistre en 2019 un florilège baroque regroupant des pages de Rameau, Lully, Couperin, etc. L'année suivante, il regroupera trois concertos contemporains d'Hans Abrahamsen, Gérard Pesson et Oscar Strasnoy sur un même CD. 

Il grave également un opus où se côtoient les trois dernières Sonates de Beethoven (2018), un programme chambriste fait d’œuvres de Brahms (2018) avec son complice de toujours, le violoncelliste Jean-Guihen Queyras, ou encore Barbara (2017). Il y rend hommage à la chanteuse en compagnie d’artistes comme Camélia Jordana, Vanessa Paradis ou Jean-Louis Aubert.

Ses deux albums les plus récents se nomment Chansons d’Amour (2020) – réalisé avec la soprano Sabine Devieilhe et dédié à la mélodie française – et Le Poète du piano (2020), coffret de trois disques en forme de "best of”. Alexandre Tharaud enregistre en exclusivité pour Erato/Warner.

Celui qui est le sujet d’un film réalisé en 2013 par la cinéaste suisse Raphaëlle Aellig-Régnier (Alexandre Tharaud, le temps dérobé) publie deux livres : Piano intime (Philippe Rey, 2013) qui prend la forme de conversations avec le journaliste Nicolas Southon, et Montrez-moi vos mains (Grasset, 2017), une plongée dans sa vie quotidienne. Il y parle de son métier, dévoilant ses doutes ou ses convictions profondes.

Résidences passées 3 - 1 colonne

Image gauche
Jean-Guihen Queyras

Jean-Guihen Queyras

Artiste en résidence 2019 | 2020

En savoir plus