Présentation de l'Orchestre

Image de couverture

Présentation de l'Orchestre

Placée depuis 2012 sous la direction de Marko Letonja, la phalange compte aujourd’hui 110 musiciens perpétuant l’excellence et la double tradition, germanique et française.

Placé sous la direction musicale et artistique de Marko Letonja depuis 2012, l’Orchestre philharmonique de Strasbourg - labellisé « Orchestre national » en 1994 – compte parmi les formations majeures de l’Hexagone avec un effectif de 110 musiciens perpétuant l’excellence et la double tradition française et germanique. Outre ses grandes saisons symphoniques, il assure une partie des représentations de l’Opéra national du Rhin, participe au Festival Musica et développe des projets inédits avec d’autres partenaires strasbourgeois. Il propose également une dense saison de musique de chambre regroupant une quinzaine de rendez-vous qui se déploient à la Cité de la Musique et de la Danse, à l’Aubette, à l’Opéra et à l’Espace Django. Attentif à une large diffusion de la musique, l’Orchestre mène par ailleurs d’importantes actions de décentralisation dans le Bas-Rhin et une politique culturelle dynamique à destination de toutes les classes d’âge.

L’Orchestre contribue aussi au rayonnement de Strasbourg en France, se produisant régulièrement à la Philharmonie de Paris, et en Europe dans les salles les plus prestigieuses du continent (KKL de Lucerne, Gasteig de Munich, Musikverein de Vienne, Elbphilharmonie de Hambourg, etc.). Depuis peu, il a renoué avec les grandes tournées internationales qui l’avaient mené au Japon, au Brésil et en Argentine par le passé. En juin 2017, il a ainsi donné une série de concerts en Corée du Sud et s’y rendra à nouveau, en mai 2020.

Fort d’une importante discographie, l’Orchestre philharmonique de Strasbourg a récemment créé l’événement en gravant, sous la direction de John Nelson et avec une éclatante distribution, une version qui fait déjà référence des Troyens de Berlioz (Erato). Ce CD a obtenu un important succès public et critique et a notamment été récompensé par le palmarès Gramophone Classical Music Awards, le Diapason d’Or, le Choc de Classica et une Victoire de la musique classique dans la catégorie « enregistrement ». Il initie un cycle Berlioz avec la sortie des enregistrements de La Damnation de Faust (avril 2019, sortie du CD prévue en novembre 2019), puis de Roméo et Juliette (2020). Parmi les réalisations discographiques plus anciennes de l’Orchestre, mentionnons notamment des opus dédiés à Berg et Korngold, ou encore un disque rassemblant des pages de Dukas, Koechlin et Ravel.

En phase avec son époque, l’Orchestre – choisi pour jouer au cours de l’émission Prodiges sur France 2 en 2017 – collabore régulièrement avec Arte Concert pour la diffusion en direct et en streaming de certaines de ses prestations, jetant les bases d’une véritable salle de concert virtuelle.Ainsi s’ancre dans le présent un des orchestres les plus anciens du pays, puisqu’il a été fondé en 1855 avec, à sa tête, le chef belge Joseph Hasselmans.

Au fil de sa riche histoire, il a compté parmi ses directeurs musicaux :

  • Joseph Hasselman (1855  -1870)
  • Franz Stockhausen (1871 – 1905)
  • Hans Pfitzner (1907 – 1917)
  • Guy Ropartz ( 1919 – 1929)
  • Paul Bastide (1929 – 1939)
  • Hans Rosbaud (1940 – 1945)
  • Fritz Munch (1945 – 1950)
  • Ernest Bour (1950 – 1963)
  • Alceo Galliera (1964 – 1971)
  • Alain Lombard (1972 – 1982)
  • Theodor Guschlbauer (1983 – 1997)
  • Jan Latham-Koenig (1997 – 2003)
  • Marc Albrecht (2004 – 2011)
  • Marko Letonja (2012 -  )